Le Bayern réveille les démons de la Remontada au PSG

mardi 05 décembre 2017 / 22h52 / Z. Tanasic


# PSG   
Le Bayern réveille les démons de la Remontada au PSG 15

Le PSG se déplaçait à Munich pour le dernier match de son groupe en Ligue des Champions. Les parisiens survolaient le groupe et jouaient vraiment leur vrai test ce soir contre le Bayern. Il faut constater que le PSG a été défaillant dans tous les domaines.


Comme prévisible, Unai Emery a aligné son équipe en 4-3-3 qu'il affectionne particulièrement, lui l'adepte du 4-2-3-1 avec lequel il a gagné 3 Europa League avec Séville. Le coach parisien a donc joué avec un milieu de terrain à 3 (Rabiot, Verratti et Draxler) qui s'est avéré catastrophique.

Le coach bavarois, Jupp Heynckes, a aligné 2 ailiers rapides (Ribery, Coman) pour apporter de la vitesse et surtout empêcher les latéraux parisiens de participer aux phases offensives. L'autre choix fort de Heynckes est d'avoir fait jouer Tolisso à la place de Vidal, alors que le français était loin d’être son premier choix, depuis son retour sur le banc du Bayern. 


Le Bayern a imposé son rythme sans tout donner

Contrairement au match aller à Paris, le Bayern n'a pas cherché à dominer dans l'entrejeu, en laissant le ballon au PSG et en imposant un pressing haut et permanent sur les parisiens. 

Les parisiens n'avaient pas le temps d'organiser les phases offensives, comme ils aiment le faire. En Ligue des Champions, tout va plus vite et l'intensité est bien plus élevée qu'en Ligue 1. Le niveau va encore s'élever à partir de février prochain et les 8èmes de Finale.

Le Bayern a haussé le niveau du rythme dans ce match, contrairement au match aller, ce qui était un véritable test pour juger le niveau du PSG et sa capacité à réagir face à l'adversité.

Les joueurs bavarois n'ont pas forcé le trait pour remporter ce match et nous sentions même, qu'ils en avaient sous le pied. Cette saison, il n'est pas forcément avantageux de terminer 1er de son groupe, lorsqu'on sait que l'on peut tomber sur la Juventus, le Real Madrid ou Chelsea en 8ème de Finale, pour ne citer que ces équipes. 

Les joueurs du Bayern donnaient l'impression de vouloir gagner le match, mais sans livrer leurs dernières forces pour s'économiser en vu des matchs à venir.

tolisso_1


Les stars parisiennes défaillantes

Dans ce match, très peu de joueurs parisiens se sont montrés au niveau d'une telle confrontation et du rythme imposé par le Bayern. Seuls Marquinhos et Mbappé ont répondu présent dans ce match, ce qui est très peu et surtout très inquiétant pour la suite de la compétition du PSG.

Dani Alves a été complètement dépassé dans tous les compartiments, que ce soit en phase défensive où il s'est fait ballader par Ribery puis Coman ou en phase offensive où il a été inexistant et a surtout raté toutes ses passes, même les plus simples. La latéral droit parisien approche les 35 ans et compte tenu des exigences physiques de ce poste, Dani Alves va s'avérer être un cas à gérer pour Unai Emery. La gestion du coach parisien est incompréhensible, avec Thomas Meunier qui reste sur le banc pour laisser place à Alves.

C'est pour ce genre de match que Neymar a été acheté 222 millions d'Euros et que nous attendons qu'il fasse la différence. Ce soir, Neymar a complètement manqué son match, en perdant quasiment tous ses ballons et en ne tirant pas ses coéquipiers vers le haut. Le seul aspect positif est que Neymar n'a pas pris de carton rouge, car il est capable de manquer de sang froid lorsque les événements ne tournent pas en sa faveur.


Thiago Silva, de nouveau O Fragilo ?

Décidément, l'histoire se répète pour certains joueurs du PSG et Thiago Silva, le capitaine, nous livre toujours le même scénario dans certaines situations. Dès que le niveau s'élève et qu'il y a de l'adversité, Thiago Silva se blesse au cours du match. Le défenseur central brésilien se tenait la jambe et sort en touche pour se faire soigner, puis il rentre sur le terrain en se traînant. Thiago Silva sort, de nouveau, mais comme le jeu continue le changement ne peut être effectué et le capitaine rentre, une nouvelle fois, sur le terrain pour s'écrouler, afin que l'arbitre stoppe le match. Pari réussi pour Silva, puisque le jeu est arrêté et le changement de joueur peut s'effectuer.

PSG_1

Encore une fois, Thiago Silva nous a livré un mini drâme sur le terrain. Nous pouvons nous poser la question, si le défenseur central du PSG était blessé ou alors il s'est de nouveau dégonflé, face à la rivalité du Bayern. 

D'ailleurs, le PSG encaisse son 3ème but dans cette période floue autour de Thiago Silva.


Ce PSG, est il aussi fort de ce qui est dit ?

La défaillance dans ce match contre le Bayern ne peut remettre tout en cause et les aspects positifs, depuis le début de saison. Malgré tout, nous avons eu un PSG défaillant, lors d’un match important, dans les secteurs que j'évoque, depuis le début de saison. Le PSG ne possède pas de latéraux de niveau international et de milieu créatif capable d'accélérer le jeu au milieu du terrain. Le niveau du jeu collectif est bien trop faible et encore très fragile, ce que nous constatons depuis le début de saison, hormis quelques matchs.

Ce PSG new look est encore très loin du Real Madrid, de la Juventus, du Barça et peut être même de Manchester City. 


Le Bayern n'est plus ce très grand

Le Bayern Munich est toujours un grand club, mais n'est plus l'équipe qui fait office d'ogre du Top 4. Ce Bayern a imposé un rythme très élevé au PSG, mais manque terriblement de joueurs de classe mondiale, depuis la baisse de niveau de Ribéry et Robben. Cette équipe possède toujours un fort collectif et une culture de déplacement intelligent sur le terrain, mais manque cruellement de qualités en attaque en-dehors de Lewandowski. Ce soir, il faut tout de même souligner que Tolisso a inscrit un doublé et qu'hormis Lewandowski, il n'y pas d'autre attaquant capable de prendre le relai face au but.

Je ne vois pas le Bayern atteindre les 1/2 Finales de la Ligue des Champions, sauf un tirage au sort favorable. 


15

COMMENTAIRES
 
REAGISSEZ
A CET ARTICLE
Il est nécessaire de créer un compte et de se connecter pour réagir aux articles. Vous pouvez noter les commentaires de chacun (0=pas du tout apprécié, 3=très apprécié).


 
NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 11

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 11

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 11

1"'`--



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 11

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name"'`--
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 11

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0

jeudi 21 décembre 2017 / 18h 11



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 09

1)



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name"'`--
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 09

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 09

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 09

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 09

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name)
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 09

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 09

1



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0

jeudi 21 décembre 2017 / 18h 09



DONNER UNE NOTE
REPONDRE


NOTE   0
arachni_name
jeudi 21 décembre 2017 / 18h 09

1"'`--



DONNER UNE NOTE
REPONDRE




A LIRE AUSSI LES + LUS